• Neuf

Label : Skylax

Format : 12

Style : Electro

Date de sortie : 2005

Quantité
Rupture de stock

Quantité
Rupture de stock

PayPal

Hardrock Striker - Control (Freaks / In Flagranti remixes)

9,99 €
REF : LAX104

INFO :

"Rock'n'Roll is a raw wail from the bottom of the guts" Lester Bangs

"Skylax continues to release original obscure dance classics. For their fourth release they've brought back a gem from Manchester heavyweights Joy Division. The lyrics of this track were originally written by Ian Curtis speaking about hell, isolation, alienation and obsession and underlined by the end of his relationship with his wife Deborah Curtis. Remixes on this release come courtesy of the Freaks & rising stars In FlagrantiJuno Records

"Un texte inédit de Joy Division retrouvé sur un dance-floor acide

Le parisien Hardrock Striker est un malade. Le genre d'archéologue à tendance maniaco-dépressive capable de creuser très profond pour dénicher en face B - et rééditer fissa sur son label Skylax - quelques perles ensevelies de la house, du funk ou de l'electro. On savait que les sous-sols de Detroit ou Chicago n'avait aucun secret pour lui, on s'aperçoit qu'il connait aussi parfaitement les tréfonds de Manchester, d'où il a excavé ce texte inédit que Ian Curtis n'avait pas eu le temps d'enregistrer avec Joy Division. Control sera d'ailleurs le titre du film, en préparation, consacré à la vie du chanteur épileptique et tout mort. Pour ce maxi turbulent, les manies et obsessions (rock et electro primitive) de Hardrock Striker se mêlent de manière cocasse pour la mise en son de ce texte, caverneux et anguleux, le chant est ici contrarié par un groove paillard, hommage à peine déguisé à la bacchanale Madchester - New Order et A guy called gerald en tête. Des remixes se chargent d'ajouter à la confusion, proposant à Ian Curtis un bouillonnant bain d'acide (les cinglés de Music For Freaks) ou une virée au Studio 54 de la préhistoire new-yorkaise, époque bénie où rock et disco rêvaient de faire des enfants (Les bambocheurs d'In Flagranti). Control ? Cette créature monstrueuse et autoritaire, s'est déjà accaparé le dance-floor, incontrôlable. Comme chantait aussi Curtis "She's lost control again ..."       Les Inrockuptibles (JD Beauvallet / Novembre 2005) VIDEO